• Pour un selfie avec lui

     

     

    Mary vit un petite vie paisible entre un boulot intéressant au coeur d'un journal anglais et son histoire d'amour parfaite avec Simon. Mais la jeune femme voit ses espoirs retomber lorsqu'elle découvre l'infidélité de son cher et tendre. Bien décidé à ne pas se laisser abattre, Mary et sa meilleure amie se mettent à des nouvelles activités à base de sortie dans les bar, de zumba et de taïchi, tout ce qui peut leur permettre de découvrir l'amour de leur vie. Jusqu'au moment où Simon revient dans la vie de Mary, celle-ci se laisse alors retomber dans ses bras et lui pardonne son infidélité, mais comment être sûr que ce sera la seule et unique? Comment supporter le comportement de Simon qui se laisse marcher dessus par sa mère? 

    Heureusement que du côté professionnel, tout va bien pour Mary... hum pas si sûr finalement. La jeune femme est très motivée à l'idée de proposer une nouvelle rubrique à son rédacteur, mais une vicieuse collègue semble prête à tout pour lui mettre des bâtons dans les roues. Finalement, elle n'est pas si paisible la petite vie de Mary, mais la jeune femme prend tout cela avec bonne humeur et pour elle l'humour peut tout régler. 

    Pour un selfie avec lui

     

     

     

    Pour un selfie avec lui

     

     

     

    J'ai été très contente lorsque j'ai été contacté par l'auteure qui me proposait gentillement  de m'envoyer son roman. Malgré sa couverture qui n'est pas très attrayante (mais finalement l'habit ne fait pas le moine), le résumé me plaisait bien et j'ai décidé de me laisser tenter. 

    L'histoire est plutôt plaisante à suivre, même si il est vrai, elle n'est pas très originale. On y suit donc Mary dans sa vie professionnelle et personnelle. Sentimentalement, la jeune femme semble terriblement attachée à Simon et ce, même après toutes les infidélités et les décisions qu'il prend pour faire plaisir à sa mère (reprendre la bague de fiançailles offerte à Mary par exemple). La jeune femme ne semble pas prête à tourner la page de cet amour et pardonne tout. Professionnellement parlant, Mary semble se plaire dans son travail. La jeune femme a décidé d'ouvrir un blog sur son acteur fétiche et a très envie de proposer une nouvelle rubrique à son patron, dans le but ultime de rencontrer son idole. Mais Mary doit faire attention, une collègue semble prête à tout pour lui piquer son idée et la Mary devrait se méfier de l'eau qui dort. 

    Bref c'est l'histoire de la vie de Mary. J'ai plutôt bien aimé l'histoire mais j'ai trouvé dommage que pendant les trois quarts du livre, il ne se passe pas grand chose et l'histoire tourne un peu en rond. L'histoire est principalement centrée sur les amours de Mary et ce n'est vraiment qu'à la fin que l'intrigue se concentre sur l'acteur fétiche de la jeune femme. Cependant, cela a été très plaisant à lire et notamment grâce à l'humour présent dans la totalité du roman. J'ai très souvent ri pendant ma lecture et j'ai adoré les moments avec Lola la meilleure amie de Mary qui est complètement déjantée et qui amène pleins de situations à se tordre de rire. 

    En parlant des personnages, Mary est assez agaçante, elle retombe toujours dans les bras de Simon, se laisse berner par tout le monde et est très naïve. Mais finalement cela la rend attachante, on a envie qu'elle s'en sorte et qu'elle se donne un coup de pieds aux fesses pour qu'elle bouge et arrête d'être trop gentille avec tout le monde. Elle m'a fait penser à une héroïne de comédie à qui il arrive toujours des aventures, si un accident doit se passer c'est pour elle à coup sûr. 

    Le livre se lit très vite, tout d'abord parce qu'il est assez court, mais surtout parce que la lecture est fluide et très agréable. On ne se prend pas la tête pendant la lecture, elle est donc parfaite pour se changer les idées et sortir des tracas et du stress de la vie quotidienne. Le style d'écriture m'a beaucoup plu, tout est pris avec humour et la narration est très fraîche, on a presque l'impression que c'est une copine qui nous raconte son histoire.

    Pour conclure, je voudrais remercier l'auteure de m'avoir envoyé son roman qui semble présager une suite. Malgré l'histoire qui manque peut-être d'originalité, j'ai passé un agréable moment et cela grâce à l'humour et au personnage haut en couleurs de Mary. Si un tome 2 des aventures de Mary (et de Lola!) sort, je me ferais un plaisir de le lire! 

     

    Pour un selfie avec lui

     

     

       << Du coup, je me posais bien des questions à son sujet. Qu'était devenu notre couple? Était-ce une trêve ou bien l'armistice? J'étais découragée. >>

       << Après s'être engueulés devant la fille (la honte), au point qu'elle ait préféré filer, on s'est jeté à la face tous les reproches qu'un vieux couple pourrait avoir à se faire, sauf qu'on n'était pas un un vieux couple, on n'était ensemble que depuis trois ans, enfin presque. Deux ans trois mois et trente jours. Vingt neuf. Disons vingt huit. >>

     

     


    votre commentaire
  • Les Crèvecoeur Tome 1 ~ Edith et Romain

     

     

    Qui était Germain Crèvecoeur? Pourquoi a-t-il l'admiration d'autant de femmes? C'est ce que Raphaël, son fils qu'il n'a jamais connu va tenter de découvrir en s'imisçant dans les secrets de son père. A travers les lettres écrites et laissées par celui-ci, Raphaël va découvrir le destin incroyable de Germain.

    Mais pour comprendre l'histoire de Germain, il faut d'abord connaître celle d'Edith et de Romain, deux êtres que tout oppose mais qui vont se retrouver unis par leur plus grand malheur à tous les deux. Romain est fasciné par les chaussures et n'aime que ces dernières, il assouvi sa passion grâce à des escroqueries, des vols et n'hésite pas à être odieux avec tout le monde. Alors qu'Edith est une femme simple et d'une gentillesse incarnée, elle voit s'effondrer son conte de fée jusqu'au jour où Germain entre dans sa vie. 

     

    Les Crèvecoeur Tome 1 ~ Edith et Romain

    Les Crèvecoeur Tome 1 ~ Edith et Romain

     

     

    Un grand merci à l'auteure qui m'a envoyé son roman dans le cadre d'un partenariat Livraddict. Cela m'a permis de découvrir une petite pépite que j'ai savouré du début à la fin. Maintenant que le livre est terminé je n'ai qu'un seul regret... ne pas avoir la suite sous la main!! 

    En commençant ma lecture je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre, j'ai lu le résumé un peu en biais et j'ai ainsi pu découvrir l'histoire pendant ma lecture. C'est une histoire assez étonnante et plutôt originale puisque c'est en quelque sorte une ode à la chaussure. En effets, on parle beaucoup de chaussures, de femmes en particuliers, et quelques personnages sont fascinées par celles-ci. Ça peut paraître bizarre à première vue, mais la façon dont en parle l'auteure est fascinant et on finit par rentrer dans l'histoire et dans cette maison de chaussures. 

    J'ai été surprise par la narration du livre, si au début il s'agit d'une narration classique à la troisième personne, au bout de quelques chapitres l'histoire est entièrement racontée par le biais de lettres, à la première personne donc, qu'est censé lire Raphaël. A partir du moment où Raphaël commence sa lecture, on ne se préoccupe plus du tout de lui mais l'histoire se concentre sur Edith, Roman et Germain bien sûr. 

    Ainsi, l'intrigue majeure du livre se déroule pendant les années d'entre-guerre, c'est une époque que j'aime beaucoup dans les livres et je trouve que cela donne une atmosphère différente à une histoire. On suit ainsi le jeune Germain dans son enfance, enfance pas facile entre un père absent et une mère très (voire trop) fusionnelle. Germain grandit et très vite il a un rêve qu'il va tout faire pour réaliser. On découvre la vie d'adulte à ses côtés et nous suivons les débuts de son succès. J'ai beaucoup aimé cette histoire, le destin de Germain, son ascension pour réaliser son rêve, les difficultés qu'il rencontre. Et même si il est vrai je ne m'attendais pas à cela, j'ai passé un très bon moment pendant la lecture. 

    Les personnages sont très bien travaillés avec une psychologie réfléchie qui les rends pour certains très particuliers. C'est vrai qu'il est difficile à s'identifier à un personnage, ils sont assez complexes, mais de ce fait on a l'impression que ce sont des vraies personnes avec une vraie histoire et pas seulement des personnages fictifs. Personnellement je suis partie avec un a priori sur Germain mais j'ai fini par l'adorer, on le voit grandir, on s'attache à lui, on a de la peine parfois pour ce qui lui arrive mais surtout on est fier de lui. 

    L'écriture de l'auteure est le gros point positif du roman, elle nous transporte dans l'histoire, nous fait vivre à cette époque aux côtés des personnages. Il y a certes quelques longueurs, mais finalement dans ce genre de roman et avec autant de pages on s'en doutait un peu, mais cela n'empêche pas de lire le livre avec plaisir. On ne le lit pas forcément vite, ce n'est pas un livre que j'ai dévoré en deux jours, c'est plutôt un livre qu'on va savourer pour profiter de l'écriture et de l'histoire. 

    La fin de ce premier tome arrive à un bon moment, comme une transition entre deux vies, deux histoires, mais un seul destin. J'ai hâte de lire la suite et de continuer à découvrir la vie de Germain, je veux également en apprendre plus sur certaines choses et j'espère qu'il y aura des révélations. Une chose est sûre, la suite sera vite lue et je vous conseille d'en faire autant! 

    Les Crèvecoeur Tome 1 ~ Edith et Romain

     

     

     

       << Si tu me lis encore, si tu n'as pas abandonné la lecture, malgré l'absurdité de notre situation, c'est que tu veux savoir. Qui est donc Germain Crèvecoeur, qui se cache derrière la tristesse de ce nom, qui est cet homme aux milles secrets et qui prétend être ton père? Je veux que les choses soient claires entre nous, qu'il n'y ait plus de silence ni d'absence. Je souhaite te livrer mon histoire dans sa nudité la plus absolue, avec toute la cruauté et la fragilité qui l'ont sillonnée. >>

       << Je me suis assuré que, partout où mon nom serait prononcé, on trouverait de la vie, du plaisir et une perfection que tout un chacun pourrait caresser du bout des doigts.>>

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique