• Poison, Charme, Beauté - Contes des Royaume L'intégrale

    On connait tous les histoires de Blanche-Neige, de Cendrillon et de la Belle au Bois Dormant, qui sont des contes bien connus. Dans ces contes, la princesse est toujours sauvée par le beau et courageux prince charmant.

    Et bien dans les Contes des Royaumes, ne vous attendez pas à avoir une princesse, merveilleuse parfaite et sans défaut, à avoir un prince courageux qui va voler au secours de sa dulcinée. Il s'agit en effet de réécritures de contes, et si l'histoire de base ressemble aux contes originaux, le déroulement des événements va se révéler être très surprenant.

    Dans Poison, Lilith, la belle-mère de Blanche-Neige est horriblement jalouse de sa belle-fille. Après avoir tenté de la marier sans succès, elle va décider d’empoisonner la jeune femme grâce à la pomme rouge. Blanche-Neige va alors sombrer dans le sommeil au grand malheur des nains qui vont veiller sur elle, jusqu’à l’arrivée du prince qui tombe tout de suite amoureux de la jeune femme.

    Dans Charme, on suit Cendrillon, une jeune femme qui rêve de vivre au château et d’épouser le prince. Vivant avec son père, sa belle-mère et sa demi-sœur, Cendrillon pense que tout le monde la déteste et elle est très jalouse de sa demi-sœur. Grâce à l’aide d’une mystérieuse fée, Cendrillon a l’occasion d’aller au bal donné par le prince. Celui-ci va complétement tomber sous le charme de Cendrillon qui va se voir offrir la vie tant souhaitée au château. Mais la jeune femme va se rendre compte que la vie au château n’est pas aussi facile que ce qu’elle pensait et que son magnifique prince n’est pas aussi parfait qu’il en avait l’air.

    Dans Beauté, un royaume a été oublié et perdu pendant près de cent ans, impossible d’y accéder à cause des ronces qui ont poussé tout autour. Le roi d’un autre royaume va alors donner une mission à un chasseur : accompagner le prince dans ce royaume pour découvrir ce qui s’y cache. Cette aventure sera l’occasion pour le prince de montrer à sa famille qu’il est capable de régner. En chemin, les deux jeunes hommes vont faire la connaissance et emmener avec eux la jeune Petra. Les trois compagnons vont donc arriver au royaume et découvrir que celui-ci n’est pas mort mais simplement endormi. Ils découvrent également la reine endormit comme tout le monde, le prince l’embrasse mettant fin à la malédiction et réveillant tout le monde y compris la magnifique reine. Très vite, les trois personnages vont découvrirent que si le royaume était endormis ce n’était pas pour rien, et qu’avoir réveillé la reine n’était pas une si bonne idée.

    Chronique n°67 - Poison, Charme, Beauté - Contes des Royaume L'intégrale 

    J'ai vraiment été très ravie de lire cet intégrale qui fut ma première expérience en matière de réécriture de conte. L'idée des réécritures de conte est une super idée, ça change beaucoup, ça nous surprend. Sarah Pinborough a réussi à nous charmer et à nous emmener dans son univers.

    En commençant le premier conte Poison, j'ai été très surprise mais pas forcément de la bonne manière, je m'attendais à rentrer dans une histoire totalement différente du conte originale que je connais personnellement grâce à l'adaptation de Disney. Cependant, l'histoire reste plutôt similaire à celle que je connaissais et il faut attendre la fin pour être vraiment surpris par la tournure des événements. C'est à ce moment-là que j'ai été séduite par cette idée de réécriture de conte. En effet, la fin n'a plus rien a voir avec l'originale, elle est très cynique et je l'ai beaucoup aimé.

    En lisant les deux autres contes, je me suis rendue compte qu'ils vont crescendo dans la folie et l'originalité. Dans le conte Poison, comme je le disais, l'histoire ne change vraiment qu'à la fin, dans Charme, l'histoire est différente mais également les personnages et surtout Cendrillon que j'ai trouvé détestable ici. Enfin, le conte Beauté est vraiment le plus surprenant et celui qui s'éloigne le plus du conte de base.

    J'ai trouvé les histoires bien pensées de la part de l'auteure, ils sont bien ficelés. Un des points positifs c'est qu'ils soient liés entre eux. On peut retrouver certains personnages dans les trois contes, on a des informations sur chaque contes dans les autres. Par exemple, la fin de Poison est assez déconcertante, on ne peut pas imaginer comment l'auteure ait pu nous laisser comme ça, et bien dans charme on va avoir une sorte de suite à l'histoire de Blanche-Neige. Il y a donc un fil conducteur entre les contes qui les relis entre eux.

    Tout au long des trois contes, on a des petits clins d’œils et des références à d'autres contes, j'ai pu relever Hansel & Gretel, Le petit Poucet, Le petit Chaperon Rouge, Robin des Bois et la Belle et la Bête. J'ai vraiment adoré ces petites références, ça m'a beaucoup plus de les trouver dans le livre et j'ai bien aimé la manière dont l'auteure les a introduit dans ses histoires.

    On a beaucoup de personnages qui vont apparaitre tout au long des contes, certains vont apparaitre dans les trois. Pour éviter d'en révéler de trop, je ne vais pas parler de chaque personnage. Dans Poison, on a une Blanche-Neige très appréciable, une princesse gentille, libre et serviable, très proche de son royaume. Cela ne change pas énormément de la Blanche-Neige de Disney. Par contre, pour Lilith, la belle-mère, j'ai été très surprime de l'aimer, je l'ai trouvé attachante et malgré ce qu'elle fait à sa belle-fille j'ai eu de la compassion pour elle. Dans Charme, je n'ai pas du tout aimé Cendrillon que j'ai trouvé égoïste, jalouse, ingrate et même méchante avec sa famille. Au contraire c'est sa demi-sœur que j'ai aimé, Rose est très intelligente, ce qu'elle fait, elle le fait pour faire plaisir aux autres et à sa mère, elle est très gentille avec Cendrillon qui le remarquera bien trop tard. Dans Beauté, on a une grosse différence par rapport aux autres contes, l'histoire n'est pas du point de vue de la princesse comme dans Charme et Poison, mais du point de vue du prince et du chasseur. De ce fait, on a moins l'occasion d'apprendre à connaitre Belle. Elle parait néanmoins très gentille, même si une partie d'elle-même est détestable, c'est un personnage très complexe.

    En règle général, les personnages sont donc très surprenant puisqu'ils nous apparaissent comme l'inverse de ce qu'ils sont dans les contes originaux. Les personnages ne sont pas caricaturaux comme dans les contes de fée, que ce soit les princesses, ou le prince qui n'est pas le prince charmant parfait auquel on pourrait s'attendre, de même pour la belle-mère qui n'est pas la méchante sorcière qu'on imagine.

    Je pense qu'avant de lire ce livre il faut savoir qu'il y a certaines petites scènes osées. Ces contes ne sont donc pas destiné à être lus par des enfants. Personnellement, ces scènes ne m'ont pas dérangées, mais j'ai néanmoins trouvé des scènes de Beauté plutôt malsaines et très déconcertantes.

    Concernant le style d'écriture de l'auteure, je l'ai beaucoup aimé. Il m'a vraiment fait penser à un conte mais en plus moderne. Les phrases étaient bien tournées et bien construites sans que cela soit très compliqué. Les livres se lisent donc plutôt bien. Cependant, j'ai eu à chaque début de conte, un peu de mal à rentrer dans l'histoire, juste le temps que je m'habitue à la nouvelle histoire. Mais une fois dedans, ça se lit vite.

    J'ai vraiment aimé suivre les aventures de chaque personnages dans ces trois contes. J'ai apprécié voir le déroulement des actions et être surprise. Personnellement le conte que j'ai préféré est Charme avec Cendrillon.

     

    En bref, Poison, Charme et Beauté sont trois réécritures de contes vraiment très originaux et très surprenant, tant au niveau des personnages que de l'histoire. Le style d'écriture est adapté à ce genre de livre et les petites références à d'autres contes sont un plus très appréciables. Je ne peux que vous conseiller de lire ces livres!

     

     

     

       << Mais dites-moi, poursuivit-il en s'adossant au mur avec sa décontraction coutumière, à aucun moment, vous ne vous êtes dit qu'il fallait être sacrément stupide pour reconnaitre la femme qu'on dit aimer simplement parce qu'une chaussure correspond à son pied? >>

     

      << Pauvre petite princesse, aussi sotte que gâtée. Tu crois à ces choses-là? Tu crois au véritable amour?  >>

     
     

     

     

     

    « L'horizon à l'enversAudrey Hepburn, la vie et moi »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 26 Mars 2016 à 18:14
    uneeternellereveuse

    Déjà rien que la couverture donne envie de lire ce livre. Ton résumé et ton avis me donne vraiment envie de me plonger dans ses réécritures de contes... Si jamais j'ai l'occasion de le trouver en magasin, je me laisserai peut-être tenter ;)

    En tout cas, c'est un chouette article et j'aime beaucoup tes avis, qui sont très détaillés! A la prochaine!!

      • Samedi 26 Mars 2016 à 19:16

        Oui la couverture est vraiment superbe, et l'intérieur l'est tout autant! ;)

        Merci pour ton gentil commentaire, ça me touche beaucoup! :)

        J'espère que si tu as l'occasion de le lire, tu passeras un bon moment! A bientôt! :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :