• Attention, cette chronique littéraire concerne le tome 2 d'une trilogie, il peut contenir des spoilers du premier tome, pour voir sa chronique c'est par ici :) 

    Marilyn, les hommes et moi

     

     

    Imaginez, vous rentrez chez vous le soir, après une dur journée riche en rebondissements et là... sur votre canapé, se trouve Marilyn Monroe endormie dans son manteau en fourrure. Pour Libby, plus rien n'est étonnant, elle qui a déjà eu l'occasion de recevoir Audrey Hepburn en personne. Elle a d'ailleurs d'autres chats à fouetter avec ses problèmes de cœur, d'amitié, de boulot ou encore de famille. La jeune femme est dépassée, mais il se pourrait bien que la star de cinéma se révèle être une alliée pleine de bons conseils. 

    Marilyn, les hommes et moi

    Marilyn, les hommes et moi

     

     

    J'avais adoré faire connaissance avec Libby dans Audrey Hepburn, la vie et moi, j'avais passé un super bon moment de lecture et j'avais donc très hâte de me replonger dans les aventures de la jeune femme. J'ai encore une fois adoré cette lecture, j'ai retrouvé son rythme rapide et son humour, je suis cependant un peu moins enthousiasme par rapport à l'histoire. 

    On retrouve Libby, plusieurs mois après la fin du tome précédent, la jeune femme a l'air d'avoir évolué: changement de métier, changement de conjoint..., elle semble avoir mis de l'ordre dans sa vie. Cependant, on voit très vite que la jeune femme n'a pas forcément évolué, très vite, les soucis recommencent, et on se rend compte qu'ils n'ont pas vraiment changé. Entre un petit ami étrange, un ex qui refait surface, des meilleurs amis qui semblent s'intéresser à d'autres choses/personnes, une famille complètement déjantée... on retrouve une Libby surchargée et dépassée par les événements. C'est là que surgit Marilyn Monroe, oui oui la star d'Hollywood, mais Libby ne s'en inquiète pas, elle sait maintenant que son canapé est magique. En plus de tous ses problèmes, Libby doit maintenant gérer les inquiétudes de la star de cinéma, ses délires sur la télé-réalité, ses envies de soirées entre filles, Libby se sent également coupable de ne pas être trop présente pour Marilyn. En gros, la jeune femme n'est pas sortie de l'auberge. 

    Ce livre joue donc sur les mêmes codes que le précédent: les problèmes de Libby, une star qui arrive et qui va inconsciemment l'aider. C'est une recette qui a marché, et qui marche toujours dans celui-ci. Cependant, j'ai un peu l'impression que l'histoire n'avance pas, c'est comme une répétition du premier tome puisque Libby retombe à la case départ, c'est dommage car finalement, pour moi, il ne se passe rien de nouveau dans ce tome. De plus, je regrette que la présence de Marilyn soit si pauvre, j'ai l'impression qu'elle apparaît beaucoup moins que Audrey dans le tome précédent.  Concernant la fin, ce n'est à nouveau pas la fin à laquelle on s'attend, on est donc un peu surprise, mais finalement comme il y a un troisième tome, cela se comprend. J'espère juste que dans ce troisième tome, Libby aura avancé dans sa vie et cessera de repartir de zéro. 

    En effet, au niveau de son comportement, Libby n'a absolument pas changé, elle a certes quelques soucis à régler mais elle a tendance à beaucoup se plaindre sans faire d'efforts pour changer. C'est comme si tout lui tomber sur la tête et qu'elle se contentait de regarder le ciel. Elle fait beaucoup d'erreurs de jugements et de comportements dans l'histoire, elle fait certaines choses qu'on n'aurait pas idée de faire et lorsque cela se retourne contre elle, elle se plaints. J'avoue donc avoir été un peu blasée par elle. Et ce n'est pas le personnage de Marilyn qui arrange les choses, en effet je l'ai trouvé très superficielle, en pensant qu'à passer dans une télé-réalité, qu'au soirée fille, qu'à son succès futur... bref c'est dommage car ça ne donne pas forcément une bonne image de la star. Cependant, elle est quand même capable de donner des bons conseils à Libby, même si elle n'en ai certainement pas consciente. J'aurai aimé que son personnage soit plus développée et surtout qu'elle soit plus présente dans l'histoire. 

    Malgré ces petites déceptions par rapport aux personnages, j'ai passé un agréable moments de lecture. Tout comme le premier tome, celui-ci est frais et bourré d'humour, il se lit très vite, on ne voit pas le temps passer et on il n'y a pas de longueurs. Je pense que le style de l'auteure est vraiment le point fort du roman. Ainsi, j'ai hâte de lire le troisième tome, car je sais déjà que je vais passer un bon moment!

     

    Marilyn, les hommes et moi

     

     

     

       << Je me retourne, Marilyn n'est plus là. Elle s'est évaporée, exactement comme le faisait Audrey Hepburn après ses apparitions sur le Chesterfield. Il ne reste plus que le parfum entêtant de fleurs, cette senteur de roseraie à minuit que je reconnais enfin comme le Chanel N°5, et un petit creux dans le coussin du canapé, là où se trouvait son derrière parfait. >>

     

     


    votre commentaire
  • Attention, cette chronique littéraire concerne un tome intermédiaire d'une sage, pour lire mon avis sur le premier tome de Phobos c'est par ici et pour le deuxième tome c'est par  :) 

     

    Phobos Les Origines

     

     

    Le programme Genesis a choisi d'envoyer six filles et six garçons sur Mars pour être les premiers à y vivre. Le temps du trajet, par le biais de speed-dating, les couples pourront se former. La particularité de ce voyage, de ces rencontres et de cette nouvelle vie sur Mars est que tout, absolument tout sera filmé et retransmis à la télévision sur Terre. Il ne faut donc pas choisir les prétendant(e)s à la légère. D'ailleurs, comment ces choix sont faits? Qui sont les garçons choisis pour peupler la planète rouge? Marcus, Mozart, Alexei et les autres, ont chacun un passé plus ou moins difficile, des secrets... mais qu'est-ce qui pousse ces jeunes garçons à quitter définitivement la Terre? 

    Phobos  Origines

    Phobos  Origines

     

     

     

    Phobos Origines est un tome hors-série de la saga Phobos qui contient actuellement 4 tomes. La question cruciale est: à quel moment le lire? Personnellement, j'ai décidé (après avoir vu plusieurs avis) de le lire après le tome 2. Je ne sais pas encore s'il est utile pour bien comprendre le tome 3, mais en tout cas, je déconseille de le lire avant le tome 2 car des petits détails peuvent être spoilés.

    Je vais commencer simplement en disant que j'ai adoré cette lecture! Habituellement, je n'accroche pas trop avec les tomes hors-séries ou intermédiaires, mais pour le coup, je trouve que c'est une super idée de la part de l'auteur de nous avoir proposé Phobos Origines. En effet, on y découvre les six garçons du programme avant que celui-ci ne commence. Dans le tome 1, on ne voyait les garçons qu'à travers le regard des filles, dans le tome 2 on a pu en découvrir un petit plus sur leurs personnalités. Mais c'est grâce à Origines que nous découvrons réellement les garçons. On en apprend beaucoup sur chacun d'eux et cela nous permet de mieux comprendre leurs réactions et leurs comportements des tomes précédents. On y découvre leurs secrets mais surtout les raisons qui les ont poussés à partir sur Mars. De plus, nous avons l'occasion de voir comment ce sont passés les auditions des candidats pour le programme. J'ai donc trouvé ce livre super intéressant et vraiment loin d'être inutile! 

    Le roman est séparé en six parties, une partie pour chaque garçon donc. Et comme pour les autres tomes, les chapitres alternent entre ON avec les auditions filmés, et les chapitres OFF où on découvre les prétendants dans leur vie d'avant. Pour chaque partie le schéma est le même: on découvre l'histoire personnelle des garçons, on y suit les auditions dans leur pays, puis leur rencontre avec Serena, ce qu'il s'est passé pendant l'année d'entraînement, puis l'état d'esprit des garçons avant le décollage. A aucun moment nous sommes perdus pendant la lecture, toutes les informations y sont pour qu'on sache: qui on suit, à quel moment, si c'est filmé ou non... Il y a juste eu un léger cafouillage dans la partie de Marcus où tous les chapitres étaient notés en ON, y compris ceux hors caméra, mais ce n'est qu'un petit détail. 

    J'ai adoré suivre les personnages, et bizarrement, je me suis attachée à certains d'entre eux qui ne m'avaient pas forcément plus dans les deux premiers tomes, en particulier Samson et Kenji. A l'inverse, d'autres m'ont déplu par leurs attitudes comme Alexei par exemple. Cependant, on peut voir que chacun des six garçons a un lourd passé loin d'être facile, et on peut comprendre ce qui les a poussé à participer au programme. 

    Le livre se lit extrêmement vite, on est tout de suite accroché et comme l'histoire est déjà connue, il ne faut pas attendre longtemps avant d'être plongé dedans. Cependant, j'ai toujours le même problème par rapport à l'écriture de l'auteur, la narration ne faisant que de la description, toutes les explications sont données dans les dialogues par les personnages, et certaines tirades sont tellement longues dû à trop d'informations, que cela enlève tout le naturel. C'est dommage, mais je pense qu'il faut que je m'y habitue puisque c'est le style d'écriture de cette saga. J'ai également relevé quelques coquilles dans le texte, mais tout comme les erreurs de titre dans le chapitre de Marcus, cela reste certainement une erreur lors de l'édition donc juste un détail. 

    J'ai donc maintenant hâte de lire le tome 3 de Phobos, afin de retrouver les douze personnages dans leurs aventures sur Mars, surtout maintenant que j'en sais plus sur les garçons. J'ai hâte de voir également, si la lecture d'Origines est utile pour la suite de la saga! 

     

    Phobos  Origines

     

     

    << Mozart ne sourit plus, ne badine plus à présent. Il ne joue plus un rôle. Il est seulement, pleinement, lui-même. Il fixe la caméra de ses yeux noirs et répond dans un murmure: "L'espace, pour moi, c'est la liberté..." >>

    << Elle était mon soleil, mon assurance, mon intelligence. Moi, je n'étais que sa lune. Un soleil peut vivre seul, sans planète. Mais une lune a besoin de tourner autour de quelque chose, sinon elle se désaxe et se perd dans l'espace. >>

     

     


    4 commentaires