• Sous le même ciel

    Sous le même ciel

     

     

    A l'âge de 11 ans, Alejandro est contraint de quitter son Espagne natale pour suivre ses parents et s'installer en France. Le garçon a toujours senti qu'il était différent et il a la nette impression qu'il n'arrivera pas à s'intégrer dans son nouveau collège et qu'il n'aura aucun ami. Mais après son emménagement, il fait la connaissance de son voisin, Hugo. Hugo est tout de suite gentil avec Alex et va vite devenir son meilleur ami. Les deux garçons vont grandir ensemble jusqu'à ce qu'ils se rendent compte qu'il se passe quelque chose de plus fort entre eux. Ensemble, ils traverseront des joies et des peines, des terribles épreuves, mais l'amour est finalement plus fort que tout. 

    Sous le même ciel

    Sous le même ciel

     

     

    Je tient tout d'abord à remercier l'auteure Erika Boyer qui m'a gentiment envoyé son roman par le biais d'un partenariat Livraddict. Le résumé décrivant une belle histoire d'amitié et d'amour m'a tout de suite plu et j'ai apprécié ma lecture, cependant j'ai malheureusement fini par me lasser de l'histoire, et même si j'ai terminé le livre, je suis plutôt déçue. 

    Tout d'abord parlons de l'histoire, on fait la connaissance d'Alejandro, ou Alex pour faire plus simple, à l'âge de 11 ans, on suit sa rencontre avec Hugo ainsi que ses premiers émoi pour le jeune garçon. Puis au fur et à mesure de l'histoire, on saute d'année en année, passant des années lycées, à leurs années étudiantes en finissant par l'âge adulte. J'ai trouvé que l'histoire manquait d'une réelle intrigue, finalement on ne suit que les protagonistes pendants toute la durée de leur relation au fil des ans. De ce fait, j'ai été lassé vers le milieux du roman, j'avais l'impression de ne lire que la même chose et qu'il ne se passait rien. Ce n'est que vers la fin que l'attrait revient et que j'ai repris plaisir à le lire. Dans tous les cas, l'histoire est belle et l'histoire entre les deux personnages est magnifique (bien qu'un peu niaise par moments), la fin est très touchante et même si on ne s'y attend pas, elle reste belle. 

    Ce que j'ai particulièrement apprécié dans cette lecture, c'est la manière dont l'auteure aborde le sujet de l'homosexualité, elle ne tombe pas dans les clichés de la romance homosexuelle et finalement on a tout à fait l'impression de lire une romance lambda avec n'importe quel couple. Elle ne fait aucune différence, y compris dans les scènes un peu plus osées, elles sont autant décrites que dans n'importe quelle romance et l'auteure ne se censure pas. Ainsi la lecture n'est pas pesante, on ne se sent pas dans un livre qui veut nous culpabiliser. La lecture est par ailleurs très fluide et reste agréable. J'ai bien aimé les petites insertions de pensées des personnages entre chaque chapitre, on a ainsi l'impression de se retrouver dans leur tête. 

    Concernant les personnages, justement, on s'attache beaucoup à Alex et Hugo et ce dès le début, on s'attache également à leur couple qui est très beau. Je regrette juste que par moments, les deux jeunes hommes avaient des réactions un peu niaises et que tout s'arrange très vite, ça manquait donc de réalisme. Et finalement, j'ai trouvé que les autres personnages ne sont que très peu développés après l'âge adulte. On a l'impression qu'ils n'avancent pas dans la vie et qu'ils n'ont rien fait depuis l'adolescence alors qu'Alex et Hugo sont passés par pleins d'étapes dans leur vie. 

    Au final, je trouve que l'auteure a très bien géré le fait de mettre un couple homosexuel dans une romance, elle ne tombe pas dans le cliché et n'en fait pas de chichis. J'ai trouvé l'histoire très belle mais je reste sur ma faim quant à l'intrigue que j'ai trouvé assez pauvre. De ce fait, je suis assez mitigée par rapport à mon avis. Je note tout de même le style très agréable de l'auteure qui permet une lecture fluide et agréable. 

     

    Sous le même ciel

     

     

     

       << Le plus fou c'est que je crois l'avoir aimé dès le début, bien avant que mon corps s'épanouisse et se mettre à le vouloir, peut-être quand il m'a chanté sa chanson étrange mais touchante, ou bien quand il m'a offert la lune. A moins que la simple vue de ses yeux verts m'ait suffi.>>

       << De toute ma vie, je crois n'avoir jamais vu deux personnes s'aimer autant. Cette manière de se regarder, de se toucher, parfois juste de se tenir l'un à côté de l'autre...>>

     

     

    « Marilyn, les hommes et moi Fall »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Avril à 11:29

    Bonjour et merci d'avoir pris le temps de me lire et de rédiger une chronique. Je suis désolée que vous ayez été déçue. De ce que je vois dans votre chronique, je pense que mes autres ouvrages ne vous plairont pas car, comme 'Sous le même ciel', ce sont surtout des récits de vie, axés sur les sentiments et non sur une potentielle intrigue. 
    Merci encore pour votre avis !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :