•  

    La Sublime Communauté ~ Les Affamés

     

     

    Le monde que nous connaissions a changé, tout n'est plus que misère et catastrophe. De nombreux accidents sont ainsi recensés dans toutes les parties de la Terre, et à chaque fois des morts. Des mystérieuses portes apparaissant aux quatre coins du monde semblent offrir un monde meilleur à ceux qui les franchiront. C'est ainsi que des milliers de personnes se mettent en route pour atteindre ces portes avant qu'elle ne disparaisse. Tupà est un jeune de 13 ans, élevé dans une tribu, il cherche à se faire de l'argent en ville, tout en essayant d'aider son peuple, il va se retrouver mêlé à une magouille qui n'annonce rien de bon. Ekian est quant à elle sur la route pour une des porte avec les gens qu'on appelle les Affamés. Enfin, Ashoka est au service du roi d'Inde qui est chargé de mettre à disposition la flamme sacrée pour accompagner les morts selon la tradition. Tout trois ne se connaissent pas et ne se sont jamais vu, pourtant leur destin sont liés, et ils ont tous les trois été enlevé de leur milieu d'origine avant l'âge de un an. 

    La Sublime Communauté ~ Les Affamés

    La Sublime Communauté ~ Les Affamés

     

     

    Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Actes Sud, ainsi que Babelio, qui m'ont permis de découvrir ce premier tome. Dans l'ensemble, je suis satisfaite de cette lecture, et même si au début je n'étais pas sûre de continuer la trilogie, je termine ce tome avec pleins de questions et une impatience à lire la suite! 

    Dans La Sublime Communauté on entre dans un monde qui n'est plus comme on le connait, on découvre un univers un peu complexe mais très intriguant. Il m'a personnellement fallu du temps pour intégrer tous les détails et pour rentrer dans l'histoire. Mais au final, après deux ou trois chapitres ça va. J'ai trouvé l'intrigue très intéressante même si au début je ne savais pas vraiment où ça allait nous mener, et je dois avouer que même après la lecture, je me demande ce que l'auteure a derrière la tête. J'ai l'impression que ce premier tome est plus une introduction au reste de l'histoire, comme si dans ce tome-ci l'auteure voulait poser les bases, nous présenter en détails chaque personnage et son histoire. 

    Les personnages sont justement très travaillé, au final on a l'impression de les connaitre, on en apprend beaucoup sur leur caractère, leurs défauts, leurs qualités, leurs peurs et leurs envies. il y a Tupà, Ekian et Ashoka. Ashoka est celui auquel je me suis le plus attachée, c'est le plus jeune des trois et il n'a pas une vie facile, cependant il a un très bon fond, il veut toujours aider les autres et quand il agit, il fait attention à le faire dans la sagesse. Je l'ai trouvé attendrissant et très mûr pour son âge. Si au début on ne comprend pas le lien qu'il y a entre ces personnages, on se rend très vite compte qu'ils sont liés par un destin commun, même s'ils ne se sont jamais vus et qu'ils ne savent rien les uns sur les autres. Cependant je pense que c'est dans le tome suivant, que le lien entre les personnages se révélera important.

    On se pose énormément de questions tout au long de la lecture, comment ce forme les portes, pourquoi, qui sont les affamés... pourquoi Tupà, Ekian et Ashoka sont tous les trois orphelins et surveillés. Mais surtout, on se demande ce qu'est la Sublime Communauté et son rôle pour le monde. Malheureusement, pour la plupart des questions il va falloir attendre la suite de cette saga. Et ces questions sans réponses me rendent impatiente de lire la suite, même si au début, comme je le disais précédemment, je n'étais absolument pas sûre de continuer. En effet, cette impression de ne pas comprendre le but de l'histoire m'a chagriné au début, je n'aime pas lire un livre sans savoir pourquoi je le lis, de plus j'ai trouvé quelques moments un peu longs où j'ai pu m'ennuyer. Mais finalement, je me suis laissée transportée par l'histoire, l'intrigue, les personnages, et les lieux qu'on découvre. 

    J'ai beaucoup aimé l'alternance des chapitres, une fois Tupà, puis Ekian et enfin Ashoka, avant de repartir sur Tupà etc. C'est le genre de chose que j'aime beaucoup dans les romans, suivre plusieurs personnages à la fois, et ça a particulièrement été utile et bien mené ici, puisque les révélations se faisaient crescendo, personnage par personnage. Ainsi, on comprenait petit à petit que les destins des trois enfants est liés. 

    L'écriture de ce roman est très belle, très travaillée mais qui reste fluide, cependant la lecture n'est pas pour autant rapide. Il n'est pas question ici de lire en pensant à autre chose, ou de lire en même temps de suivre une discussion ou une émission à la télé. Non non, il faut lire chaque passage avec attention pour ne pas se perdre et surtout pour ne pas perdre des éléments de l'histoire. Mais ça ne m'a pas dérangé, au contraire, en prenant du temps à lire, on savoure l'histoire, on n'a pas l'impression de le finir trop vite et d'avoir raté des choses. 

    Au final, on découvre ici un premier tome introduction qui nous laisse en plein suspens et qui promet une suite encore meilleur. Le monde crée par l'auteure est intriguant et les lieux décrits: l'Asie avec l'Inde, l'Afrique avec le désert et l'Amérique avec l'Argentine sont fascinants. J'ai hâte de savoir ce que la suite nous réserve! 

    La Sublime Communauté ~ Les Affamés

     

     

    << - Mais où sont-ils partis?

    - Ils se sont mis en route vers la ville. Pour d'autres Mondes.

    - D'autres Mondes? Comment ça? Quels Mondes?

    - Une porte va s'ouvrir, Tupà. C'est la rumeur. Des trois pays, et de bien plus loin encore semble-t-il, nombreux, très nombreux, sont ceux qui s'y rendent. Voilà ce que disent les bruits qui courent, le bruissement des feuilles, le murmure des eaux. Même les fourmis ont modifié la trajectoire de leurs lignes. Les hommes s'enfuient, les animaux aussi... Mais nous devons rester là, mon garçon. Encore un peu. Nous ne pouvons pas quitter cette terre sans avoir accompli ce pour quoi nous sommes nés, sans avoir cherché, une dernière fois, la Terre sans Mal. >>


    votre commentaire
  • Celle que vous croyez

     

     

    Claire une mère de famille divorcée de 48 ans a besoin d'amour. Cet amour elle croyait l'avoir trouvé avec Jo, mais celui-ci, volage, ne semble pas partager les envies de Claire et il ne cesse de la laisser sans nouvelles. Pour savoir ce qu'il fait de sa vie, et pour le surveiller également, Claire décide de se créer un faux compte facebook et de demander en contact Chris un copain proche de Jo. La femme espère que Chris pourra lui donner des informations sur ce que fait Jo lorsqu'il n'est pas avec elle. Mais au fil des discussions, Claire et Chris commencent à se rapprocher, de simples messages instantanés, leur relation dérive sur des appels téléphoniques, et les sentiments arrivent. Problème: si Claire tombe amoureuse d'un Chris réel, celui-ci s'éprend d'une femme qui est censée avoir la vingtaine. Comment Claire va pouvoir régler cette situation? Que faire avec tous ces mensonges qui en appellent d'autres? 

     

    Celle que vous croyez

    Celle que vous croyez

     

     

     

    Je vais commencer par remercier les éditions Folio ainsi que Livraddict pour m'avoir donné l'occasion de découvrir ce livre. En lisant le résumé, j'ai eu beaucoup d'attente et j'avais hâte de le commencer. Malheureusement il m'a un peu déçu, et même si j'ai bien aimé certaines caractéristiques du roman, je n'ai pas forcément apprécié la lecture. 

    Tout d'abord en ce qui concerne l'histoire, celle décrite dans le résumé a l'air assez simple mais intéressante à lire, mais l'auteur en a fait quelque chose d'assez complexe, avec différentes parties dont certaines ne sont pas réelles. Au final, on se retrouve un peu perdu à la fin de la lecture, en se demandant quelle est la vraie histoire, quelle partie raconte la vraie histoire. Cependant le thème principal du livre est intéressant et il soulève beaucoup de questions d'actualités importantes telles que la place des femmes dans la société, la différence d'âge dans un couple: le fait que dans un cas (lorsque l'homme est plus âgé que la femme) les gens l'acceptent et que dans le cas contraire la femme est mal vue. 

    Ce qu'a fait l'auteure de son histoire m'a donc rendu perplexe et ne m'a pas vraiment plu. La narration est également déconcertante au début, il s'agit d'une sorte de conversation entre la narratrice et une autre personne, sans qu'on ai les interventions de l'autre personne. La narratrice raconte son histoire: ce qui l'a poussé à créer un compte facebook, comment elle a rencontré Chris et l'évolution de leur histoire. Elle inclut également des passages de sa vie, des souvenirs, des questions qu'elles se posent. Bref, elle se perd souvent dans ses pensées et dérivent du sujet de la conversation. Le fait de ne pas avoir les interventions de l'autre personne est un peu perturbant puisque à certains moments la narratrice répond: "Non." alors qu'on ne connait pas la question. Finalement, ce style d'écriture très particulier a fini par me plaire, en effet il donne un rythme rapide au livre et également une impression que la narratrice nous parle directement à nous. Le rythme de lecture est donc rapide, mais paradoxalement, le livre ne se lit pas super vite, et pourtant il fait à peine 200 pages. Personnellement, j'ai eu du mal pour certains passages qui m'ennuyaient et qui ralentissaient ma lecture, en particulier les passages où Claire se perd dans ses pensées et où ce qu'elle dit n'a plus de rapport avec le sujet. 

    En ce qui concerne les personnages, je ne me suis pas attachée à eux, à aucun. Je n'ai pas forcément apprécié Claire, c'est une femme intelligente, professeur à l'université et avec beaucoup de culture, mais je trouve qu'elle s'est rabaissée à un très bas niveau en créant ce compte facebook, et à partir de ce moment elle n'a fait que des erreurs à mes yeux, ce qui l'a rendait parfois insupportable. Je n'ai pas éprouvé plus de sympathie pour Chris, tout d'abord parce qu'on ne le connait pas vraiment, ou alors juste à travers ce qu'en dit Claire qui elle non plus ne le connait pas au final. On a l'occasion d'avoir une petite partie à travers du point de vue de Chris mais difficile de savoir si c'est réel donc si c'est le vrai Chris qui est décrit. Bref j'ai encore été perdue avec les différentes versions des personnages et ça ne m'a absolument pas permise de les connaitre un peu. 

    Au final je suis plutôt déçue de ce roman dont le résumé avait pourtant l'air prometteur. Je n'ai pas aimé ce que l'auteure a fait avec son histoire même si je relève l'originalité à la fois de la construction de son roman mais surtout de son écriture. 

    Celle que vous croyez

     

     

     

    << Le désir veut conquérir et l'amour veut retenir. Le désir, c'est avoir quelque chose à gagner, et l'amour quelque chose à perdre. >>

    << Les hommes mûrissent, les femmes vieillissent. >>

     

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique