• Divergent

    L'heure de la cérémonie du choix a sonné pour Beatrice, 16 ans, et ses camarades de lycée. Elle va devoir prendre une décision importante, qui aura un impact sur le reste de sa vie, choisir dans quelle faction vivre. Elle peut rester dans sa faction d'origine avec ses parents, les Altruistes. Chez les Altruistes, on refuse l'égoïsme, on pense aux autre avant de penser à soi, on évite de se faire remarquer et tout, de notre comportement à nos vêtements, fait qu'on passe inaperçu. Beatrice n'est pas à l'aise dans sa faction, mais elle a le choix entre d'autres: les Sincères qui mettent un point d'honneur à toujours dire la vérité, parfois blessante et qui condamnent le mensonge, les Érudits qui ont soif de connaissances et qui rejettent l'ignorance,  les Fraternel qui condamne l'agressivité et qui prônent la paix par la discussion et enfin les Audacieux, qui sont les plus courageux, ils n'aiment pas la lâcheté.

    Beatrice choisit les Audacieux, elle va devoir faire preuve de courage et de force pour réussir à s'intégrer. Très vite, Beatrice qui se fait maintenant appeler Tris se fait des amis, des gens de diverses factions, mais Tris remarque aussi que la compétition fait rage et que certaines personnes ne manqueront pas de lui rappeler. C'est au cours de sa formation que Tris rencontre Quatre, son instructeur, une alchimie se crée entre eux, ils deviennent de plus en plus proche et complice.

    Mais Tris doit faire attention, elle n'est pas comme tout le monde, c'est une Divergente. Et les Divergents, le gouvernement ne les aime pas beaucoup, au point de chercher à les éliminer. Tris a tout intérêt à garder sa particularité pour elle, mais une révolution est en marche, une guerre se prépare. Une guerre qui touchera beaucoup plus de monde que ce qu'on pourrait imaginer, une guerre qui va révéler des secrets que personne n'aurait pu imaginer.

     Chronique n°53 - Divergent

    Divergent est une trilogie, je vais faire la chronique des trois tomes d'un coup, afin de donner mon avis sur la trilogie en générale. Je lis très rarement de dystopie, mais j'essaye de m'y mettre. Divergent à fait beaucoup de bruit à l'époque de sa sortie, et en refait maintenant à l'occasion de la sortie au cinéma du tome 2. Comme j'ai eu envie de regarder les films, je me suis dit que j'allais lire les livres avant, et voir si moi aussi, j'aurai un avis positif sur cette trilogie. Résultat: j'ai un avis plutôt bon sur les livres, j'ai bien aimé cette lecture, même si j'ai pu noter quelques petits trucs qui m'ont chiffonnés.

    J'ai beaucoup aimé l'intrigue du tome 1, j'ai très vite été intéressé par l'histoire de Tris, cette jeune fille qui découvre un autre mode de vie, beaucoup plus dangereux que celui dans lequel elle vivait jusqu'à présent. Dès le début, je suis rentrée dans l'histoire, j'ai été prise dans cet univers crée par l'auteure. Dans le tome 1, Tris doit faire ses preuves au sein des Altruistes, elle doit surmonter beaucoup d'épreuves. C'est là qu'on découvre comment fonctionne ce système et ce mode de vie, on apprend également à connaitre notre héroïne et on la suit pendant qu'elle se fait des amis, des ennemis. On découvre à travers son regard, le personnage de Quatre, qui est plutôt mystérieux, on est témoin de leur rapprochement. Mais tout ça n'est qu'une partie de l'histoire puisqu'une guerre se prépare, une guerre à laquelle Tris va être étroitement liée. Au final, au cours des trois tomes, c'est différents conflits qui vont éclater, et ces conflits vont avoir pour conséquence la révélation de certains secrets qui pourront bien changer la vie de tout le monde. Je ne veux pas vraiment rentrer davantage dans l'histoire, puisque je trouve ça mieux quand on découvre tout au fur et à mesure.

    J'ai trouvé dommage que dans le tome 3 et un peu dans le tome 2, on s'éloigne de l'univers qu'on a appris à connaitre tout au long du tome 1. En particulier dans le tome 3, où je n'ai pas su retrouver tout ce que j'avais aimé précédemment. D'accord ce tome est important pour le dénouement, mais je pense que l'auteure aurait pu finir sa trilogie et conclure son histoire sans trop s'éloigner de l'univers. J'ai trouvé le tome 3 trop différent des deux autres, je l'ai du coup moins aimé. La fin de la trilogie est très surprenante, inattendue et bouleversante, mais finalement, elle reste cohérente.

    Le rythme du livre est rapide vers la moitié du tome 1, on se prend dans l'histoire, on suit les personnages, on assiste aux événements, on a presque l'impression d'y être, on est spectateur mais également acteur puisque c'est Tris la narratrice. Cependant, j'ai trouvé que la tension se relâchait dans le tome 3, à part à la fin, j'ai trouvé qu'il manquait d'action, qu'il était plutôt lent et même ennuyant. De façon générale, la trilogie se lit vite et une fois commencé on veut tout lire d'une traite.

    Tris est une jeune fille attachante, au fur et à mesure que l'histoire avance, on peut voir un changement chez elle, elle mûri, a de plus en plus confiance en elle. Elle est très courageuse, et se met souvent dans des situations périlleuses. D'ailleurs j'ai été gêné par le fait qu'il arrive toujours des choses un peu folles à Tris et qu'elle arrive toujours à s'en sortir, ça fait trop héroïne qui va sauver le monde, j'ai trouvé ça un peu cliché. A part ça, Tris est une personne en qui on peut avoir confiance, elle tient à ses amis et fera tout pour les protéger, même si parfois elle échoue. Elle est très facilement émotive et montre souvent qu'elle a du cœur. Par contre dans le tome 3 on découvre une facette de Tris que je n'est pas du tout aimé, le jalousie. Je trouve que ça la rend gamine, normalement elle aurait dû murir avec tout ce qu'elle a vécu, mais au contraire on dirait que sur ce point elle a régressé.

    Quatre est un personne un peu mystérieux au début, mais petit à petit on le découvre à travers Tris. Il n'a pas vécu une enfance joyeuse et en reste marqué. Tobias de son vrai nom est protecteur envers Tris mais il a tendance à la prendre pour une enfant, il ne lui fait pas confiance et a toujours peur qu'elle se mette en danger. Au fur et à mesure de l'avancement de l'histoire, on s'attache à lui, il a un bon fond et un grand cœur, même s'il ne le montre pas toujours. Dans le tome 3, certains chapitres sont racontés par Tobias, ça permet donc de le découvrir un peu plus, de savoir ce qu'il pense. On ne le voit plus seulement comme Tris le voyait, ce qui était un peu faussé par les sentiments qu'elle a pour lui.

    Concernant le style de l'auteure, c'est un style simple et efficace, destiné à la jeunesse, il n'y a pas de difficulté dans la lecture. Cela permet une lecture fluide et sans questions. Par contre, j'ai trouvé que dans le tome 3, on avait beaucoup plus de termes savants, beaucoup plus de passages théoriques où les personnes font une sorte de leçon. Ça change par rapport aux deux autres tomes, et comme je disais, ça en devient parfois barbant. Le livre est écrit à la première personne ce qui permet au lecteur de rentrer et de s'imprégner totalement dans l'histoire. Tris est la narratrice pendant presque la totalité de la trilogie, mais comme je l'ai mentionné, dans le troisième tome, Tobias prend également la parole. Ce changement est un peu perturbant au début puisqu'on s'était habitué à être dans le tête de Tris, de plus je ne pensais pas forcément à regarder le nom du narrateur à côté du numéro de chapitre, j'étais parfois perdue. Mais ce changement a quand même été bénéfique, déjà pour la suite de l'histoire, mais aussi pour le lecteur qui peut mieux percevoir la personnalité de Tobias (et puis les lecteurs garçons peuvent plus s'identifier à Tobias qu'à Tris).

     

    Pour conclure, j'ai adoré le tome 1 pour son intrigue, son univers, le personnage de Tris qu'on apprend à connaitre, j'ai un peu moins aimé le tome 2, car j'ai trouvé qu'il se passait vraiment beaucoup trop de chose pour Tris, et j'ai beaucoup moins aimé le tome 3 que j'ai trouvé trop différent, un peu lassant par moment, le style change et Tris m'a agaçait. Cependant, si je veux parler de la trilogie dans sa totalité, je dirais que c'est une bonne trilogie avec une bonne trame, des personnages attachants et un style facile. Une bonne dystopie pour ma part, mais qui m'a un peu laissé sur ma faim.

     

     

     

       << Les gens avides de pouvoir et qui finissent par l'obtenir vivent dans la terreur de le perdre. Et c'est pour cette raison qu'il ne faut en donner qu'à ceux qui ne le désirent pas. >>

     

      << J'ai découvert que les gens sont constitués de multiples couches de secrets. On croit les connaître, les comprendre, mais leurs motivations nous restent toujours cachées, enfouies au fond de leur cœur. On ne peut jamais savoir qui ils sont vraiment. Mais on peut parfois décider de leur faire confiance. >>

      

      << Depuis tout petit, je sais une chose: que la vie nous abîme, tous. On n'y échappe pas. Mais je suis en train d'en découvrir une autre: qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres. >>

     

     

     

     

    Voici la bande-annonce du premier film de la trilogie Divergente que je compte bientôt regarder.

     

     

     

     

     

     

    Cette lecture rentre dans le challenge Loufoque et Aléatoire

     Pour cette septième session, les contraintes étaient:

    • le titre de la version française est en langue étrangère                                                        
    • lire un roman fantastique                  
    • lire un roman young adult                 

     

     

     

     

    « Ce coquin de FélixJ'étais là »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :