• La 5e Vague

    La terre est envahi par les Autres, les "extraterrestres". La quasi-totalité de la population s'est éteinte, emportée par les quatre premières vagues. Cassie, adolescente de 16 ans, se retrouve toute seule, ayant survécu aux quatre vagues, elle attend avec crainte la 5ème Vague. Cassie doit retrouver son petit frère qui a été emmené par des soldats pour sa sécurité. Sur son chemin et alors qu'elle est en danger de mort, Cassie rencontre Evan Walker, un mystérieux garçon qui va la sauver, la ramener chez lui et va décider de l'aider.

    Parallèlement, on suit Ben, un adolescent du même lycée que Cassie. Recueilli par dans une base d'entrainement, il y subit un entrainement intensif dans le but de devenir à son tour soldat.

    Où est Sammy, le petit frère de Cassie? Est-il en sécurité? Qui est vraiment Evan Walker? Quelles sont ses intentions?

    Chronique n°62 - La 5e Vague

    Il a fallu que je vois la bande-annonce du film qui sort dans quelques jours pour me décider à enfin lire le livre. Il faut dire que depuis sa sortie (2013 quand même), il me tentait beaucoup et j'avais très envie de le découvrir.C'est donc maintenant chose faite, j'ai passé un très bon moment.

    On se retrouve ici dans un monde post-apocalyptique après une invasion d'extraterrestres. L'histoire peut paraitre banale au début, vu et revu. Mais on n'est pas ici en présence de gentils petits hommes verts venus en paix, non, leur venue ne présage rien de bon mais promet au contraire beaucoup de perte. A l'inverse de beaucoup de dystopie, l'auteur est revenu aux bases pour en faire quelques choses d'original et de prenant. Le sujet est donc bien exploité, puisqu'on se retrouve avec des questions sur l'humanité, on doute des personnages qu'on rencontre, puisqu'on ne sait pas à quoi les Autres ressemblent. On est donc dans une intrigue intéressante et prenante.

    J'ai mis personnellement un certain temps à rentrer dans l'histoire. Je ne me suis pas tout de suite sentie concernée, j'avais l'impression d'être en dehors de l'histoire et de ne rien comprendre. Il m'a fallu attendre la fin de la première partie (soit près de 200 pages), pour vraiment rentrer dans l'histoire et m'y intéresser. Lors de la première partie, il y a beaucoup de retour dans le passé pour nous raconter ce qu'il s'est passé. C'est lorsqu'on est dans le présent de Cassie, avec sa mission, que le livre devient plus intéressant et qu'on rentre dans l'histoire. Un fois passé ce cap, le livre se lit très vite, il y a beaucoup d'actions et de rebondissements, les dernières parties se lisent d'une traite. Je note cependant quelques longueurs dans le livre, en particulier quand Cassie est avec Evan, certains passages auraient dut être raccourci car on pouvait facilement s'ennuyer.

    Le livre est divisé en parties bien distinctes, on change de narrateur pour chaque partie. Cassie et Ben sont les personnages qui ont le plus de parties. On suit donc à la fois Cassie et Ben. L'histoire est basée sur leur point de vue à tout les deux, c'est pour moi un très bon point. Je remarque souvent que dans les livres à la première personnes, on voit seulement les choses du point de vue du narrateur, ça manque parfois d'objectivité. Or, ici, on peut avoir leurs différents points de vue. De plus, ils ne sont pas ensemble, il ne leur arrive donc pas la même chose, et c'est intéressant de voir ce qui arrive à chacun.

    J'ai bien aimé les personnages en général. Concernant Cassie, j'ai beaucoup aimé comment elle était avec son petit frère, très protectrice. J'ai également un petit frère avec une grande différence d'âge, je me suis donc reconnue en elle. J'ai trouvé parfois qu'elle manquait de jugement, et qu'elle se comportait comme une gamine, après elle n'a que 16 ans et est confrontée à des situations anormales, c'est donc logique qu'elle soit comme ça. J'ai bien aimé Ben à partir du moment où il devient Zombie, il a des valeurs, une grande force mentale et physique, il veut faire ce qui est le mieux pour les autres et protéger les gens qui l'entourent. Souvent, lorsque le narrateur est adolescent, on retrouve le style et la maturité de l'auteur dans leurs propos ou dans leur façon de s'exprimer. Au contraire ici, j'avais vraiment l'impression de faire affaire à des jeunes, on se rend compte qu'ils ont leur âge.

    On retrouve de la romance dans le livre, c'était prévisible. Elle ne prend pas la totalité du roman mais est cependant nécessaire à la suite de l'intrigue. J'ai malheureusement trouvé qu'elle était mal amené, tout se passe trop vite, c'est invraisemblable voire ridicule.

    Le style de l'auteur est simple et efficace. C'est un style qui convient parfaitement pour ce genre de livre qui peut être lu aussi bien par des adolescents que par des jeunes adultes. Il n'y a pas de mots compliqués, ce sont des phrases simples. L'auteur ne fait pas de chichis. Le roman est basé sur le rythme de lecture qui doit être rapide. Une fois qu'on est rentré dans l'histoire, on est pris dedans, ça se lit très vite. Il n'y a pas énormément de suspens, je m'attendais à beaucoup de choses, cependant elles sont bien amenées. Concernant la fin, c'est une fin qui promet une bonne suite mais qui ne nous laisse pas dans une grande inquiétude. Il y a beaucoup de rebondissements et d'actions dans le livre.

     

    Pour conclure, je me demande encore pourquoi je n'ai pas lu ce livre plus tôt! J'ai vraiment très envie de lire la suite et de voir le film. J'ai bien aimé l'intrigue qui est bien prenante, malgré quelques longueurs et le fait qu'il faille un peu de temps pour rentrer dans l'histoire. Les personnages et le style de l'auteur efficace sont un vrai plus dans ce livre. La romance est un peut maladroite mais les actions à répétitions à la fin du livre rattrapent cette erreur.

     

     

     

      

       << Ils ont changé l'ordre naturel des choses en nous, fiston. A présent nous préférons mourir plutôt que vivre. Abandonner plutôt que nous battre. Nous cacher au lieu d'affronter.  >>

     

      << Quand arrive le moment où vous devez cesser de fuir votre passé, pour vous retourner et affronter la chose que vous pensiez ne pas pouvoir affronter - ce moment où votre vie chancelle entre abandonner et vous lever - quand ce moment arrive, et il arrive toujours, si vous ne pouvez vous redresser no abandonner, voilà ce que vous faites: vous rampez. >>

      

      << Nous sommes les Morts. Il n'y a plus personne d'autre. Le passé et le futur sont morts. Il n'y a que des cadavres et des futurs cadavres.  >>

     

     

     

    Voici la bande-annonce du film qui sort demain à l'heure où je poste cette chronique.
     

     

     

     

     

    « Le Visage de SatanTe laisser partir »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 1er Février 2016 à 18:47
    Steven

    Comme toi j'ai eu un mal fou à rentrer dans cette histoire. Une fois passée la première partie passée j'ai passer un bon moment malgré tout.

    2
    Mardi 8 Mars 2016 à 18:25

    La 5e vague est ma lecture en cours et je pense pareil ! J'ai aussi eu du mal au début, je commence tout juste à rentrer dans l'histoire, j'espère que comme toi, j'aimerais de plus en plus, sinon super chronique ! :)

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 11:22

        Merci pour ton commentaire! Bonne lecture, j'espère que tu apprécieras! :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :