• Lady Helen: Le club des mauvais jours

    En 1812, à Londres, Lady Helen est bientôt prête à se marier, les semaines qui arrivent sont destinées aux bals et aux événements afin de rencontrer son futur époux. Avant cela, Lady Helen doit rencontrer la reine et surtout elle doit bien se comporter, son oncle ayant peur qu'elle finisse comme sa mère qui a trahit son royaume. Bien décidé à ne pas parler de sa mère avec la reine, c'est avec surprise que Lady Helen entend la souveraine lui dire de ne pas écouter les mauvaises choses qu'on dit à propos de sa mère. Troublé par cette révélation, Lady Helen l'est encore plus quand Lord Carlston, un membre éloigné de sa famille qui a été accusé du meurtre de sa femme, revient en ville pour s'intéresser à la jeune femme. Si Lord Carlston tourne autour de Lady Helen c'est pour une bonne raison, il lui apprend qu'elle est doté d'étranges pouvoirs permettant de vaincre d'horribles créatures qui se fondent dans la société. Mais Helen n'est pas encore prête à laisser tomber sa vie et son futur pour aller combattre des démons. Les doutes qu'elle a sur Lord Carlston ne font rien pour arranger cela.

    Lady Helen: Le club des mauvais jours

    Lady Helen: Le club des mauvais jours est le premier tome d'une trilogie fantastique que j'ai pris un grand plaisir à lire, quoique long au début, j'ai pu me laisser emporter dans cette histoire se déroulant au 19ème siècle à Londres. 

    J'ai trouvé l'histoire de ce roman plutôt originale mais surtout bien construite. On découvre Lady Helen, jeune héritière en âge de se marier qui s'apprête à faire son entrée dans le monde des bals et des événements en compagnie de sa tante, elle mène une vie banale bien que la jeune femme soit meurtrie par la mort de ses parents il y a des années, accusés de trahison envers le pays. L'existence bien rangée de Lady Helen va être perturbé par l'arrivée dans sa vie du mystérieux Lord Carlston qui va lui faire des révélations plutôt surprenantes. Lady Helen serait une dotée d'étranges pouvoirs capables de mettre hors d'état de nuire des démons qui se font habilement passer pour des humains.

    L'intrigue met pour moi un certain temps à se mettre en place, pour un roman de plus de 600 pages, c'était à prévoir. Tout le début du roman est fait pour nous placer le décor, les personnages et l'ambiance. C'est une fois que Lady Helen apprend son "pouvoir" que l'histoire devient réellement intéressante et que le livre devient prenant, à partir de là impossible de le lâcher avant la fin.

    J'ai beaucoup aimé l'univers de ce roman, le côté fantastique n'est pas poussé à l'extrême, on voit que l'auteure maitrise son univers: il est riche et travaillé. On se retrouve plongé dans le Londres du début des années 1800 et c'est comme si nous y étions, des faits historiques sont d'ailleurs mentionnés dans le livre, l'auteure a dû pour cela faire des recherches sur cette période et elle a réussi son coup. J'ai beaucoup aimé ce mélange de fantastique et de réel dans ce décor historique.

    Les personnages sont travaillés et pour la plupart d'entre eux, à part l'oncle et le frère de Lady Helen que je n'ai pas trop apprécié, j'ai globalement un bon avis sur les personnages principaux. Tout d'abord concernant Lady Helen, elle peut aux premiers abords être agaçante, capricieuse qui veut tout tout de suite, qui veut tout savoir sans rien faire. Mais il faut comprendre que c'est une jeune femme qui a grandi dans une famille de bon nom avec des domestiques, donc elle a l'habitude qu'on fasse ce qu'on lui a demandé. Elle est également orpheline et ne peut pas porter le deuil de ses parents publiquement puisque même dans sa famille on évite de dire leur nom. Lorsqu'elle voit Lord Carlston entrer dans sa vie, elle est certes inquiète, mais avant tout curieuse d'avoir des réponses à ses questions. Elle reste néanmoins très indécise, partagée entre l'envie de sauver le monde avec une vie palpitante pleine de danger, et une vie tranquille mariée à un homme de renom (la vie dont elle inspire depuis toujours). Lord Carlston est d'aspect dur et sûr de lui, tout le long du livre on se demande ce qu'il ressent et si il ressent quelque chose, mais petit à petit, il va commencer à s'ouvrir à la jeune femme, montrer qu'il tient à elle et qu'il veut la protéger. Le dernier personnage que j'ai le plus apprécié, c'est Darby la femme de chambre, toujours prête à aider Lady Helen, elle apporte de la légèreté au roman avec des petites touches d'humour.

    Il y a une petite romance qui pointe le bout de son nez au fur et à mesure que l'histoire avance, un léger triangle amoureux tout en nuance. Mais contrairement à d'habitude cela ne m'a pas déplu. Ici, il n'est pas question de sentiment dévoilé, d'embrassade et autre, mais plutôt de sentiments qui se devinent, des rapprochements qui laissent sous-entendre une possible histoire, mais surtout des doutes: sur le futur mais aussi sur les "on dit". 

    Enfin, j'aimerai terminer sur l'écriture de l'auteure que j'ai trouvé très belle, soignée et agréable à lire.

     

    Pour conclure, j'ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman, l'histoire est plaisante ainsi que prenante, les personnages travaillés et attachants, un univers riche et bien construit. Le seul petit défaut que je pourrai donner à ce roman c'est le début un peu longuet, l'intrigue qui prend du temps à se mettre en place. J'ai hâte que la suite sorte afin de me replonger dans les péripéties de Lady Helen.

     

     

    << Il est parfois impossible de choisir pour le mieux. Il faut simplement choisir. >>

    << - Vous êtes la fille de la comtesse de Hayden? demanda Sa Majesté d'une voix si basse que Helen ne sentit guère qu'une haleine tiède sur sa peau. [...] Mon enfant, ne croyait pas tout ce qu'on dit de votre mère. >>



    « Harry Potter et l'enfant mauditPuzzle »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 8 Janvier à 11:25
    Kassyna

    Je trouve la couverture magnifique, et ce que tu en dis donne très envie de découvrir ce livre.

      • Lundi 9 Janvier à 14:47

        C'est clairement pour la couverture que j'ai acheté ce livre, sans même avoir lu le résumé (oui je suis faible happy)!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :