• Sans elles

    Jules, jeune parisien psychologue, est un homme à femme, il a du mal à ouvrir son cœur mais quand il aime, il ne fait pas les choses à moitié. Mais l'amour s'accompagne souvent de souffrance, et cela va être le cas pour Jules, abandonné par sa petite amie sans aucune explications, le jeune homme sombre. Pourtant rien ne pouvait présager le départ d'Anaïs, ils étaient tous les deux fous amoureux, avaient des projets ensemble et semblaient heureux, jusqu'à ce que tout s'arrête. Sortant tous les soirs, passant les nuits à boire et avec des inconnues, Jules est au plus mal lorsqu'il fait la rencontre de Lola. Mais peut-il encore tomber amoureux? Lola peut-elle effacer toutes les souffrances de Jules? Que se passera-t-il si il lui donne son cœur?

    Sans elles

    Je voudrais tout d'abord remercier l'auteur Stéphane Jouanny pour l'envoi de son roman. Ce fut une jolie lecture que j'ai apprécié et j'ai été ravie de découvrir ce roman.

    Tout le long du livre, nous suivons Jules dans sa vie amoureuse, il n'y a pas de réelle histoire avec une intrigue et des actions, mais il s'agit du déroulé de la vie du jeune homme sur un plan sentimental pendant quelques années. Cela peut être déroutant au début, on se demande où l'auteur nous emmène, jusqu'à qu'on se rende compte qu'il nous emmène nul part mais qu'on est simplement spectateur de la vie de Jules. On est témoin de son bonheur avec Anaïs, puis de sa peine, on partage ses souffrances et on se réjouit lorsqu'il retrouve l'amour.

    Ce roman nous donne une jolie leçon sur l'amour et sur la vie en général, on ressent beaucoup d'émotions, comme si on vivait avec Jules ce qu'il vit. L'amour peut être capricieux, on pense tomber sur la bonne personne, et c'est quand tout va pour le mieux qu'une nouvelle vient tout détruire. J'ai ressenti beaucoup de compassions pour Jules, à certains moments ce qui lui arrive m'a mis les larmes aux yeux. Il ne demande pas grand chose, juste d'être heureux avec les femmes de sa vie, mais comme une malédiction, rien de ne se passe comme prévu. La fin est très surprenante et touchante, même si elle était triste, je me suis dit que c'était le meilleur moyen de clôturer le roman et l'histoire de Jules.

    Jules est le narrateur et le personnage principal, celui qu'on suivra tout le long du roman, jour et nuit, pendant plusieurs années. On ne sait pas grand chose sur lui, ni sur sa famille, sauf qu'il est psychologue et que son meilleur ami s'appelle Alex. Jules est un homme tendre et sensible qui ne veut pas faire de mal aux femmes. Il se pose beaucoup de questions sur la vie et il lui arrive même de philosopher par moment. Ce que j'ai bien aimé, c'est qu'il y a quelques passages pour lesquels Jules n'est plus le narrateur, ces chapitres écrits en italique sont du point de vue de Lola et ils nous permettront d'en savoir un peu plus sur les sentiments de la jeune femme, mais aussi d'avoir un regard extérieur sur la personnalité de Jules.

    Le livre se lit doucement, bien que court, on ne va pas trop vite, on le savoure comme un bon petit plat. On profite de la plume de l'auteur qui est très belle, le livre est vraiment bien écrit avec des jolies phrases. Le début peut être un peu lent, le temps que tout se mette en place et qu'on s'habitue au style de l'auteur. Ce style ne permet pas de divaguer pendant la lecture, il faut rester concentré sur ce qu'on lit sous peine de relire les passages.

     

    Sans elles fût donc une belle lecture, bien que peu habituée à ce genre d'histoire où l'on suit simplement un personnage durant plusieurs années, j'ai été agréablement surprise des émotions que le livre nous procure. La plume de l'auteur est, à mon avis, le plus gros atout du roman, mais la personnalité du personnage et ce qu'il nous fait ressentir sont également des points positifs. Le roman est malheureusement un peu court, mais finalement la fin arrive au bon moment dans l'histoire de Jules.

     

     

    << Toujours est-il que cela ne change rien. Tant que l'encre n'est pas sèche, on ne peut pas tourner la page. >>

     

     

     

     

     

     

    « Dark RomanceLa fin d'une imposture »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 27 Février à 14:40

    Coucou :)

    Ce n'est pas du tout mon genre de lecture d'habitude mais parfois il faut savoir sortir de sa zone de confort. Je me laisserais peut être tenter à l'occasion

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :