• Phobos

     

     

    Léonor, jeune orpheline française de 18 ans, s’apprête à vivre l’aventure la plus folle de sa vie. Accompagnée de cinq autres filles et de six garçons, elle va s’envoler dans une capsule en direction de Mars. Pour ces jeunes, pas de retour possible, ils vivront sur Mars et deviendront la première colonie humaine de la planète rouge. Pendant la durée du voyage, les filles et les garçons auront l’occasion de faire connaissance et de tomber amoureux lors de séances de speed dating, et tout cela sous l’œil de la Terre entière. En effet, des caméras filmeront 24 heures sur 24 ce qu’il se passe dans la capsule afin de transmettre les images à la chaine Genesis pour son émission de télé-réalité. Léonor a le temps du voyage jusqu’à Mars pour tomber amoureuse et trouver l’homme qui partagera sa vie. Mais est-elle sûre que cette aventure est sans aucun danger ? De toute façon, il est trop tard pour regretter.

    Phobos

    Phobos

     

     

    Phobos est je pense une des plus célèbres série dystopiques de ces dernières années, elle a déjà conquis beaucoup de lecteurs et fait couler beaucoup d’encre. A l’heure où la date de sortie du tome 4 est révélée, je me décide enfin à commencer cette saga, avec impatience mais également avec appréhension. Et si je n’étais pas autant séduite que les autres lecteurs ?

    Dès le début du livre, on se retrouve dans le vif du sujet, en effet on découvre Léonor – encore appelé Léo – une jeune orpheline de 18 ans, qui s’apprête à quitter définitivement la Terre en compagnie de ces nouvelles amies. Très vite, le programme Genesis n’est plus un mystère pour le lecteur puisque les premiers chapitres sont principalement consacrés aux détails techniques du programme, que ce soit le décollage et le voyage jusqu’à Mars, la structure de la capsule, ou encore le déroulé de l’émission avec les speed datings. On se retrouve embarqué avec Léo dans cette aventure sans pareille. Au fil des semaines dans la fusée, on suivra ses histoires avec les autres filles, les rencontres entre les différentes prétendants, mais on sera également témoin des doutes de la jeune fille. Parallèlement, on aura l’occasion de voir ce qu’il se passe sur Terre au sein même de l’équipe de Genesis, on fera connaissance des personnes qui ont créé cette mission, en particulier Serena qui aura une importance tout au long du voyage. J’ai beaucoup aimé cette alternance entre ce qu’il se passe sur Terre et ce qu’il se passe dans l’Espace. Dans le même temps, on apprend énormément de choses, et pas forcément des bonnes, dans les chapitres hors champs. Cela peut nous rendre plus inquiets pour les personnages.

    Le roman se lit très très vite, on est pris dans cette histoire originale et intéressante. Cependant le début peut paraitre un petit peu long, avec toutes les explications. Elles sont toutes regroupées au début du livre afin que le lecteur connaisse les bases du programme, je préfère lorsque les informations nous sont distillées au fur et à mesure. Personnellement, je n’ai pas trop aimé la façon dont l’auteur fait parler le personnage de Serena, à chaque fois qu’elle prend la parole, elle donne énormément d’informations et d’explications sur tout ce qu’il se passe. J’ai eu l’impression que l’auteur se servait d’elle pour transmettre des informations au lecteur mais du coup, j’ai trouvé que ce n’était pas naturel et que c’était un peu lourd.

    Au début de l’histoire, on assiste à beaucoup de séances de speed datings, nous permettant d’apprendre à connaitre chaque garçon qu’on ne peut voir qu’à ces occasions. Les séances de rencontres étaient mes passages préférés, en particulier celles de Léonor. De ce fait, je regrette un peu que dans la suite du livre on n’en ai plus autant, les ellipses sont parfois un peu longues, on ne sait donc pas comment les personnages se sont rapprochés entre eux. La fin du voyage arrive assez vite, et c’est à ce moment que beaucoup de questions commencent à se poser, à la fois pour le lecteur et pour les personnages. Des révélations se font, et on n’a qu’une envie, connaitre ce qu’il va se passer en lisant la suite. Le livre s’achève sur une grosse question à laquelle le lecteur a hâte d’avoir la réponse.

    Concernant les personnages, j’ai beaucoup aimé Léonor qu’on apprend à connaitre dès le début du livre, elle n’a pas vécu des choses faciles et cette aventure est l’occasion pour elle de prendre un nouveau départ, certaines choses l’a font souffrir et cela nous l’a rend attachante. Au fur et à mesure, on apprend également à connaitre les autres prétendantes et prétendants, chacun ayant leur passé et leurs histoires. Certains m’ont plus touché que d’autres, mais je n’en dirais pas plus. En ce qui concerne les personnages restés sur Terre, je ne porte pas spécialement Serena dans mon cœur et je pense que c’est le cas de tous les lecteurs de Phobos, cependant elle est très intelligente et maligne.

    Au final, ce tome est un très bon début pour la suite de la saga, il pose les bases de l’intrigue et je pense que c’est dans la suite que cela va devenir plus intéressant. On a eu l’occasion de connaitre des personnages attachants et de voir certains se rapprocher, on a tous notre couple chouchou. J’ai très hâte de lire la suite pour avoir des réponses à mes questions et forcément pour voir ce qu’il va arriver aux 12 prétendants en routes pour Mars.

    Phobos

     

     

    << Marquer l'Histoire avec un grand H, comme c'était écrit dans l'appel à la candidature... C'est pour ça que j'ai envoyé mes coordonnées sans hésiter une seule seconde, dès que j'ai vu l'annonce dans un journal gratuit du métro à Paris: c'est parce que je n'en ai pas moi, d'histoire, même avec un petit h.  >>

    << Nous étions folles de joie. Nous étions mortes de peur. >>

     


    1 commentaire
  • Attention, cette chronique littéraire contient des éléments pouvant spoiler la première trilogie. Pour lire mon avis sur la trilogie La Sélection, cliquez ici ;)

    L'Héritière ~ La Couronne

     

     

    Vingt ans après la sélection qui a vu naitre le couple d’America et de Maxon, on fait la connaisse de leur fille, Eadlyn, 18 ans qui se destine à devenir reine d’Illéa. Après le couronnement de Maxon, le système de caste n’existe plus, cette décision a permis d’apaiser le peuple pendant ces vingt dernières années. Mais aujourd’hui le peuple commence à se soulever et à menacer de se révolter, ils n’ont pas l’impression que leur vie a changé. Le roi et la reine doivent trouver des solutions et ils demandent à leur fille de faire en sorte de divertir le peuple grâce à une nouvelle sélection. Pour la première fois, une princesse devra sélectionner son futur époux parmi 35 prétendants devant tout le royaume. Eadlyn accepte à contre cœur pour faire plaisir à ses parents, mais une chose est sûre pour elle : aucun de ces 35 garçons ne deviendra son mari.

    L'Héritière ~ La Couronne

    L'Héritière ~ La Couronne

     

     

    Il m’aura fallu attendre près de deux ans pour lire la suite de la Sélection en entier. Un an a séparé ma lecture de L’héritière et de La Couronne, néanmoins chaque retrouvailles avec les personnages m’a ravie, j’ai été très contente de me replonger dans l’univers de la Sélection.

    On se retrouve dans ses deux derniers tomes avec une nouvelle intrigue ainsi que des nouveaux personnages. Néanmoins on reste toujours dans l’univers de la Sélection puisque les personnages d’America et de Maxon, ainsi que d’autres, sont toujours présents en arrière-plan. Je trouve que les trois premiers tomes ont suffi à leur histoire et je suis contente de les retrouver dans celles-ci avec leur enfant qui est au-devant.

     L’intrigue de ces deux livres est toujours du même principe, il s’agit d’une sélection avec 35 candidats, que le prince ou la princesse doit éliminer au fur et à mesure jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un. Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que nous sommes de l’autre côté que dans les premiers tomes, en effet, on suivait America qui faisait partis des prétendantes, ici on va suivre Eadlyn qui est celle qui a le pouvoir d’éliminer les prétendants. Ainsi, ce qu’on a pu reprocher à Maxon précédemment, le fait qu’il dise qu’il aime une des filles mais qu’il en embrasse une autre le lendemain, est maintenant plus compréhensible. En effet, pour faire plaisir à la fois à ses parents, au peuple et aux prétendants, la jeune fille doit avoir des rendez-vous avec eux, et forcément elle s’attache à certains.

    J’ai été un petit peu déçue, en particulier dans La Couronne, du manque d’actions dans l’intrigue, je regrette le manque de rebondissements comme il y avait lors de la première sélection. Néanmoins ce dernier tome se lit très vite car on a hâte de savoir la fin et de connaitre le dénouement. D’ailleurs en parlant du dénouement, je n’ai pas été très surprise à la fin du dernier tome, car je me doutais du choix de la princesse au milieu de L’héritière, cela n’a quand même pas gâché ma lecture.

    J’ai beaucoup aimé que dans ces deux tomes, il y ait des références aux trois premiers, en effet tout au long de sa sélection, Eadlyn apprend des choses sur la sélection de ses parents. D’une part, cela permet à la princesse d’en savoir plus sur ses parents et sur la façon dont ils sont tombés amoureux, et d’autre part, cela rappelle au lecteur des événements lus lors de la première trilogie.

    Pour parler un peu des personnages, Eadlyn est une princesse imbuvable, pourrie gâtée, trop sûre d’elle, presque peste parfois, on se demande comment la si gentille America que tout le monde avait aimé lors de sa sélection a pu élever une princesse comme Eadlyn. Néanmoins la jeune fille va apprendre que beaucoup de gens la critique dans son dos, en particulier le peuple qui ne l’aime pas. Même si elle va avoir du mal, elle va devoir se remettre en questions si elle veut se faire aimer par le peuple avant de monter sur le trône. Au fur et à mesure, on va donc voir son évolution, elle va essayer de changer et va grandir. D’ailleurs dans le dernier tome, elle est bien plus agréable, elle pense beaucoup plus à chaque prétendants et à ce qui peut leur faire plaisir, elle prend d’avantage soin des gens auxquels elle tient. Elle va se retrouver troublée, car même si elle ne veut pas trouver d’époux dans cette sélection elle va s’attacher à plusieurs prétendants, mais va-t-elle réussir à tomber amoureuse de l’un d’entre eux ?

    Le style d’écriture reste simple, frais et agréable. Cela permet une lecture fluide sans prise de tête. Comme je le disais pour le dernier tome, plus la révélation finale approche, plus le livre se lit vite.

    Au final, j’ai été ravie de retrouver l’univers et les personnages de la Sélection avec une nouvelle intrigue et une nouvelle princesse. Néanmoins j’ai été moins transporté que pour la première trilogie. J’ai trouvé que ces deux tomes manquaient d’actions et de rebondissements. Mais le style reste agréable et on prend plaisir à lire ces livres, à suivre la sélection et à faire des pronostics sur les coups de cœurs de la princesse.

     

    L'Héritière ~ La Couronne

     

     

    << -Ton nom figurera dans les livres d'histoire et un gamin de dix ans qui n'en aura rien à faire l'apprendra pour une interro et l'oubliera aussi sec. Tu as un métier, comme tout le monde. Arrête de faire comme si ça te rendait supérieures aux autres.  >>

    << Oui, ma vie était singulière et sacrée, mais depuis ma naissance -à peine sept minutes avant celle de mon frère - elle avait appartenu à tous sauf à moi. >>


    3 commentaires